A l’occasion de sa vente du 31/2020, l’étude Briscadieu Bordeaux présentait un ensemble

tableaux et objets d’art du XVII eme au XX eme siècle, en partenariat avec Artexpertise.fr

 

Arretons nous sur le n° 282 de la vente, un miroir à suspendre de GEORGES JOUVE (1910-1964) de Forme libre conçu vers [1955]

L’encadrement en céramique émaillée noir. Complet de son miroir, de son fond en contreplaqué et de son système d’accroche d’origine. Oeuvre réalisée vers 1955/60.

Signé JOUVE et du monogramme A.P. pour Apollon au revers, porte au dos une étiquette ancienne At Home Galerie d’art 16 rue Croix-Barragnon Toulouse.

Estimé 8.000/12.000 euros par Emmanuel Eyraud, expert en arts décoratifs du XX ème, notre miroir a été adjugé 25.830 euros.

 

######

 

•  Vous possédez un vase de Georges Jouve ou moderne et vous cherchez à en connaître la valeur.

•  Vous souhaitez vendre une céramique de Georges Jouve ?

•  Artexpertise et son équipe d’experts et de spécialistes vous proposent une expertise et une estimation gratuite de votre céramique signée Georges Jouve

• Après évaluation, nous vous proposerons une solution adaptée pour vendre votre mobilier et vos objets design
 

    

   Demande d’estimation gratuite   


 

— NEWS —


Qu’est-ce qu’un commissaire priseur de ventes volontaires ?


Le commissaire-priseur de ventes volontaires organise et dirige les ventes volontaires de tableaux, meubles, objets d’art et de collections, véhicules anciens au sein de son Hôtel des ventes.

Le commissaire – priseur travaille à titre individuel ou dans une société commerciale et intervient à la demande de vendeurs particuliers. Les ventes volontaires sont réalisées par des personnes physiques ou des sociétés commerciales déclarées auprès du Conseil des ventes volontaires. Chaque OVV (Opérateur de ventes volontaires) doit compter parmi ses membres une personne titulaire d’un titre, diplôme ou habilitation reconnu comme équivalent. Cette personne est le commissaire-priseur habilité.

Avant la mise en vente, il procéde à l’expertise et à l’estimation de ces objets et rédige un catalogue de vente dans lequel les objets seront reproduits et décrits précisément; à cette occasion, il peut faire appel à des experts spécialisés qui rédigeront les notices.

En outre, il doit faire la promotion de chaque vente :

– Diffusion du catalogue de vente au fichier client de l’étude.

– Mise en ligne de tous les objets d’art sur des sites dédiés et partenaires qui permettent une diffusion internationale de la vente :  interencheres.comauction.frgazette-drouot.com

– Parutions publicitaires dans la gazette-drouot.com, dans la presse régionale, nationale et étrangère ( Antique trade gazette, Londres, Orientations, Hong Kong etc).

– Assistance d’une attachée de presse pour les ventes prestiges à caratère exceptionnel.

– Organisation d’une exposition publique de plusieurs jours, préalablement à la vente.

 

LEXIQUE DES ENCHÈRES

 

After Sale 

Lorsqu’un lot n’a pas trouvé acquéreur pendant la vente, le commissaire priseur peut proposer de le vendre en gré à gré, c’est-à-dire directement à une personne intéressée, avec l’accord du vendeur. Le prix demandé est celui de la dernière enchère portée lors de la vente ou, celui de la mise à prix, en l’absence d’enchère.

Adjudication

Le terme « adjugé » signifie la fin des enchères et le transfert de propriété de l’objet au dernier enchérisseur.

Bordereau d’achat

Facture remise à l’acquéreur par la maison de ventes aux enchères. Le bordereau détaille les caractéristiques de l’objet (descriptif, époque, état), ses références au catalogue, le prix d’adjudication et le montant des frais. Il constitue le titre de paiement et de propriété.


Catalogue

Ouvrage imprimé qui répertorie les oeuvres présentés à la vente, dans l’ordre de la vacation. Les lots sont décrits, estimés et illustrés. Les catalogues sont également disponibles en ligne sur le site de la maison de vente aux enchères et sur les sites dédiés et partenaire de la maison de vente.

Clerc

Collaborateur du commissaire-priseur volontaire ou judiciaire, il prépare la vente, renseigne et prend des ordres d’achat pendant l’exposition ; il présente parfois les lots lors de la vente et assiste le commissaire – priseurs.

Crieur

Le crieur assiste le commissaire-priseur lors de la vente ; il circule parmi le public et reprend les enchères portées. Il reçoit des acheteurs l’identité et le moyen de paiement, en échange du lot permettant son retrait.

Droit de préemption

Droit accordé à l’État par la loi du 21 décembre 1921 d’acquérir, par l’intermédiaire de ses musées nationaux, un objet en vente publique, en se substituant au dernier enchérisseur.

Droit De Suite

Il s’agit d’une rémunération au profit de l’artiste, de ses héritiers ou légataires perçue lors de la revente d’une œuvre originale. Les artistes auteurs d’œuvres des arts graphiques et plastiques originales perçoivent un droit proportionnel au prix de vente de leurs œuvres, lors des ventes successives de celles-ci par un professionnel du marché de l’art. Le droit de suite est à la charge du vendeur ; Il est exigible lorsque le prix d’adjudication est supérieur à 750 € et se calcule par application de taux dégressifs par tranches (de 4% à 0,25%), pour un montant maximum ne pouvant excéder 12 500 euros.

Enchères

Offre d’une somme supérieure à la mise à prix ou aux offres précédentes, au cours d’une vente. L’adjudicataire est le dernier enchérisseur ayant porté l’enchère la plus élevée.

Estimation

Valeur indicative fixée à l’issue d’une expertise sous forme d’une fourchette de prix. Elle correspond au montant que l’oeuvre devrait atteindre, selon le commissaire-priseur, en vente aux enchères publiques.

Étude

Office du commissaire-priseur judiciaire, seul habilité à diriger les ventes judiciaires prescrites par la loi ou par une décision de justice.

Expert

Il réalise des expertises pour le compte du commissaire – priseur et assiste la maison de ventes à l’occasion de la vente aux enchères. Il rédige des notices dans le catalogue de la vente  pour des biens nécessitant une compétence particulière ou lorsqu’il est spécialiste de l’œuvre d’un artiste. Les experts ont l’obligation de contracter une assurance garantissant leur responsabilité professionnelle pendant cinq ans.

Folle enchère

Un acheteur qui se révèle dans l’incapacité de payer le bien voit le bien remis en vente; il doit alors s’acquitter de la différence éventuelle entre le prix pour lequel il s’était porté acquéreur et le prix déï¬ï¿½nitivement obtenu lors de la remise en vente.

Gré à gré

La législation autorise les maisons de ventes aux enchères à vendre des biens en-dehors du cadre d’une vente aux enchères publique.

Inventaire

Relevé des biens mobiliers, le plus souvent accompagnées de leurs estimations. Il est réalisé à l’occasion d’une vente volontaire, d’un partage, d’une succession.

Mandat De Vente

Le mandat de vente, appelé également réquisition de vente, est le contrat par lequel le propriétaire d’un bien charge un commissaire priseur de le vendre aux enchères publiques. Le mandat doit faire l’objet d’un écrit. Il comporte les coordonnées du vendeur, la description de l’objet et les modalités de la vente : date et lieu, montant des frais de vente et des frais annexes, éventuellement prix de réserve.

Mise à prix

Départ des enchères, le plus souvent inférieur à l’estimation basse.

Ordre d’achat

Mandat remis par un donneur d’ordre à la maison de ventes avant d’acheter pour son compte aux meilleures conditions, s’il ne peut assister à la vente. Un formulaire doit être rempli à cet effet.

Pas d’enchère

le montant des paliers de prix qui sont gravis à chaque fois qu’un acheteur enchérit. Pour des lots important, le pas de l’enchère peut atteindre plusieurs milliers d’euros tandis que pour des lots plus modeste, la progression s’effectue par paliers de quelques dizaines d’euros.

Plus-Value

Les particuliers sont soumis à la taxation des plus-values réalisées lors de la vente publique d’œuvres d’art et objets de collection d’un montant supérieur à 5000 euros.

Deux options possibles : 

le régime spécial de taxation forfaitaire, calculé au taux de 6,5 % sur le prix marteau.

le régime de droit commun de la taxation de la plus-value au taux de 19% auxquels il convient d’ajouter les prélèvements sociaux (soit au total 34,5%), avec abattement de 5% par année de détention à compter de la 2ème année (exonération au bout de 22 ans), pour autant qu’ils disposent de document attestant de la date d’entrée en possession et du prix initial du bien ;

Prix de réserve

C’est le montant en-dessous duquel l’objet ne pourra pas être vendu. Il est égal  à l’estimation basse et constitue une sécurité pour le vendeur.

Procès-verbal de vente

Relevé des biens vendus, dans l’ordre de passage aux enchères, et comprenant la  désignation et le montant adjugé, les noms et adresses des vendeurs et des acheteurs. Il fait également état des informations données avant ou pendant la vente, notamment des rectifications éventuelles apportées au catalogue.

Le procès-verbal rend ainsi compte du transfert de propriété de chaque lot et demeure le principal moyen de preuve en cas de réclamation ou de litige.

Rapport de condition

Etat précis et caractéristiques d’un objet d’art mis en vente aux enchères

Ventes aux Enchères

La vente aux enchères publique est un procédé de vente dans lequel un vendeur confie à un commissaire-priseur le soin de vendre son bien à un acheteur qui est désigné au terme d’une vente aux enchères. La vente est conclue au profit de celui qui a exprimé la meilleure enchère. L’adjudication par le commissaire-priseur forme la vente. L’acheteur paye l’opérateur qui met le bien à sa disposition. L’opérateur est rémunéré par une commission vendeur et une commission acheteur. Il adjuge le bien au meilleur enchérisseur qui devient l’acquéreur du lot. Les enchères peuvent être portées dans la salle par l’enchérisseur, au moyen d’un ordre d’achat, par la maison de vente.

 

— NEWS —

 

RÉALISATION D’INVENTAIRES À DOMICILE

A l’occasion d’une vente volontaire ou dans le cadre d’une succession, notre cabinet d’expertise en partenariat avec l’Etude Briscadieumaison de ventes aux enchères, propose de réaliser des inventaires à domicile (sous condition) pour évaluer les biens que vous souhaitez  vendre en vente publique.

QU’EST-CE QU’UN INVENTAIRE ?

Ils existent deux types d’inventaires. Le plus couramment, est l’ inventaire en vue de vente, dont l’objectif est de dresser une liste détaillée des différents tableaux, meubles et objets d’art destinés à être vendus lors d’une prochaine vente aux enchères; il s’agit d’inventorier et de décrire chaque objet accompagnés de photographies permettant d’effectuer une estimation.

DÉROULEMENT D’UN INVENTAIRE DE VENTE AUX ENCHÈRES

Avant d’envoyer un spécialiste pour l’inventaire des biens, il est préférable de prendre un premier contact avec le cabinet d’expertise Alexis Maréchal et de fournir des photos et descriptions sommaires des objets afin qu’une première évaluation puisse déterminer si les biens peuvent être présentés en vente publique.

Si les œuvres ou pièces à expertiser concernent un seul département en particulier (Art d’Asie, Art contemporain etc) c’est alors probablement un spécialiste qui se déplacera au domicile pour faire l’inventaire. Par contre, si les biens concernent plusieurs spécialités (des tableaux, des meubles, des bijoux…), c’est alors un commissaire-priseur généraliste qui vous rendra visite. 

Lors de son déplacement, l’expert va examiner tous les objets destinés à la vente et réaliser les fiches descriptives de chaque objets : dimensions, caractéristiques et photos. mais il est impossible de communiquer avec précision la valeur des tableaux et objets à ce moment là,l’expert pourra juste vous fournir une valeur indicative. L’estimation de  mise en vente vous sera communiquée ultérieurement.

 
QUE SE PASSE-T-IL APRÈS L’INVENTAIRE ?

Il faut compter ensuite en moyenne un mois pour que les différents experts en objets d’art puissent étudier précisément les informations recueillies, établir une expertise et déterminer un prix de vente qui sera proposé au vendeur. Lors de l’inventaire, l’expert pourra aussi vous proposer de déposer directement à la maison de vente certaines oeuvres pour les soumettre à un comité, à un ayant droit, à une autorité.

Une fois les estimations communiquées, le vendeur pourra décider s’il souhaite effectivement mettre tout ou partie de ses biens aux enchères lors d’une vacation à venir.

DES INVENTAIRES PARTOUT EN FRANCE


Pour réaliser ces inventaires à domicile (sous conditions), le cabinet d’expertise Alexis Maréchal, expert en tableaux et objets d’art, se déplace dans toute la France et ces inventaires confidentiels sont facturés selon le temps passé. Pour toute question, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes.

L’INVENTAIRE NOTARIÉ


QU’EST CE QUE L’INVENTAIRE NOTARIÉ ?


En cas de succession, l’inventaire permet d’estimer au plus juste les biens mobiliers du défunt, qui à défaut seraient évalués forfaitairement à 5 % de son patrimoine.

POURQUOI CHOISIR l’INVENTAIRE NOTARIÉ ?


L’inventaire notarié permet avant tout une économie d’impôt : si la valeur réelle de votre mobilier est inférieure à 5 % de la totalité de l’actif successoral, vous réalisez une économie d’impôt.

L’inventaire notarié est d’autant plus avantageux que la valeur des biens est raisonnable en comparaison de la valeur totale de la succession.

QUEL EST LE RÔLE DU COMMISSAIRE -PRISEUR ?


Lors de l’inventaire notarié, le commissaire – priseur intervient à votre domicile en votre pésence et accompagné de votre notaire.L’inventaire se déroule dans la discrétion et le respect. A l’issue de l’inventaire, ce dernier est remis à votre notaire, directement sur place.

QUELS SONT LES TARIFS ?


Les tarifs de l’inventaire notarié varient en fonction du temps passé et des frais de déplacement. Aucun frais n’est à avancer par les héritiers; ils sont directement imputés sur la succession.

 

Demande d’information