Menu

Rejoignez nous sur Facebook !
Rejoignez nous sur Instagram !
CABINET D'EXPERTISE Alexis Marechal à Bordeaux
   
Expert en tableaux anciens
Expert en photographies anciennes et modernes
Estimation gratuite de livres anciens
Estimation gratuite de mobilier et d'objets design
Estimation gratuite de tableaux
Cabinet d'Expertise Alexis Maréchal
Artexpertise.fr 1er site en France d'évaluation gratuite de tableaux et peintures
Estimation gratuite tableaux abstraits et art contemporain
Expertise et Estimation gratuite de cartes géographiques anciennes
Estimation gratuite de tableaux orientalistes
Tableau de François DESPORTES découvert par le Cabinet Alexis Maréchal Adjugé 2.029.500 € ( Record mondial)
Expertise et estimation gratuite de dessins anciens
Estimation gratuite de Sculpture, de Bronze, de Marbre
Expertise gratuite de tableaux
Estimation gratuite de tableaux impressionnistes et modernes
Smooth Multi-level Responsive Menu

Théodore Chassériau

Info : 1819- 1956

Théodore Chassériau, né le 20 septembre 1819 à Santa Bárbara de Samaná (actuelle République dominicaine), et mort le 8 octobre 1856 à Paris, est un peintre français. Théodore Chassériau vit ses premières années sur l'île de Saint-Domingue à El Limón de Samaná, élevé par sa mère Marie-Madeleine Couret de la Blaquière, elle-même issue d'une famille de colons. L'enfance du peintre est marquée par l'absence de son père Benoît Chassériau, un temps ministre de l'Intérieur de Simón Bolívar, probablement agent secret dans l'Amérique espagnole et consul de France à Porto Rico. Son père laisse la charge de la famille à son fils aîné Frédéric-Victor-Charles Chassériau, lequel fait venir ses frères et sœurs à Paris en 1822.

Jean-Auguste-Dominique Ingres, son professeur à l'École des beaux-arts de Paris de 1830 à 1834, décèle très tôt le talent du jeune Théodore et lui prédit qu'il sera « le Napoléon de la peinture ». Nommé directeur à la villa Médicis, Ingres lui propose de le suivre à Rome, offre que Chassériau décline, faute d'argent.

Théophile Gautier, qu’il rencontre la première fois en 1833, sera un ami et un ardent défenseur de son œuvre et publiera plusieurs critiques de ses toiles dans le quotidien La Presse. Gautier lui prête alors des « vies imaginaires » ou parle de « grâce étrange » pour tenter de rendre compte de l'univers particulier du peintre. Chassériau ne cesse de se jouer d'atmosphères troubles, étranges, équivoques et mystérieuses. En 1839, Chassériau commence à exposer au Salon avec Suzanne au bain .

En 1840, il part pour Rome avec le peintre Henri Lehmann et peint le portrait du père Henri Lacordaire, renoue un temps avec son maître, Ingres, qui lui reprochera son manque de savoir livresque et avec lequel il rompra définitivement. Parmi les principales œuvres de sa maturité précoce il faut citer, en 1843, la fresque de l'église Saint-Merri (Paris) aux figures sinueuses et élégantes inspirés par Ingres.

Théodore Chassériau, admirateur d'Eugène Delacroix, se sent attiré par l’Orient. Sur l’invitation du calife de Constantine, Ali Ben Ahmed, il se rend en Algérie en 1846. Ses scènes de combats de cavaliers arabes et ses scènes de vie des femmes à Alger montrent sa maîtrise du mouvement et de la couleur.

Ami d'Alexis de Tocqueville et conseiller d’État, son frère aîné Frédéric Chassériau, l'appuie pour l'obtention de la commande des fresques ornant l’escalier d’honneur de la Cour des comptes, située dans le palais d’Orsay. Incendié pendant la Commune, ce palais deviendra la gare d'Orsay, aujourd’hui musée d’Orsay. Ces fresques, peintes par Chassériau de 1845 à 1848, constituaient certainement son œuvre majeure ; seuls quelques restes ont pu être sauvés grâce à l’initiative du baron Arthur Chassériau et d’Ary Renan et sont aujourd’hui conservés à Paris au musée du Louvre.

Chassériau combine les leçons de ses deux maîtres. La pureté classique des lignes inspirées par Ingres s'anime de la fougue romantique de Delacroix, son second maître.

Chassériau aimait les femmes et leur compagnie, il a créé un type de femme d'une grande sensualité (Esther se parant pour être présentée au roi Assuérus, dit La Toilette d'Esther, musée du Louvre).

Il entretient une relation passionnée avec la comédienne Alice Ozy qui dure deux ans et lui vaut la jalousie de Victor Hugo, admirateur éconduit de la comédienne.

Chassériau meurt à 37 ans, en 1856, à son domicile du no 2 rue Fléchier à Paris. Il avait reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur le 3 mai 1849.

Il a été inhumé à Paris au cimetière de Montmartre, 32e division, avenue Saint-Charles, avec sa mère, Marie-Madeleine Couret de la Blaquière (1791-1866), sa sœur Adèle (1810-1869), son frère Frédéric (1807-1881), conseiller d'État, sa sœur Aline (1822-1871), son cousin Arthur Chassériau (1851-1934) et son épouse (1840-1961). Sur la tombe est gravée cette épitaphe : « À la mémoire d’Ernest Chassériau (1823-1870), frère de Théodore, mort au combat de Bazeilles-sous-Sedan ».

Info : 1819- 1956

Théodore Chassériau, né le 20 septembre 1819 à Santa Bárbara de Samaná (actuelle République dominicaine), et mort le 8 octobre 1856 à Paris, est un peintre français. Théodore Chassériau vit ses premières années sur l'île de Saint-Domingue à El Limón de Samaná, élevé par sa mère Marie-Madeleine Couret de la Blaquière, elle-même issue d'une famille de colons. L'enfance du peintre est marquée par l'absence de son père Benoît Chassériau, un temps ministre de l'Intérieur de Simón Bolívar, probablement agent secret dans l'Amérique espagnole et consul de France à Porto Rico. Son père laisse la charge de la famille à son fils aîné Frédéric-Victor-Charles Chassériau, lequel fait venir ses frères et sœurs à Paris en 1822.

Jean-Auguste-Dominique Ingres, son professeur à l'École des beaux-arts de Paris de 1830 à 1834, décèle très tôt le talent du jeune Théodore et lui prédit qu'il sera « le Napoléon de la peinture ». Nommé directeur à la villa Médicis, Ingres lui propose de le suivre à Rome, offre que Chassériau décline, faute d'argent.

Théophile Gautier, qu’il rencontre la première fois en 1833, sera un ami et un ardent défenseur de son œuvre et publiera plusieurs critiques de ses toiles dans le quotidien La Presse. Gautier lui prête alors des « vies imaginaires » ou parle de « grâce étrange » pour tenter de rendre compte de l'univers particulier du peintre. Chassériau ne cesse de se jouer d'atmosphères troubles, étranges, équivoques et mystérieuses. En 1839, Chassériau commence à exposer au Salon avec Suzanne au bain .

En 1840, il part pour Rome avec le peintre Henri Lehmann et peint le portrait du père Henri Lacordaire, renoue un temps avec son maître, Ingres, qui lui reprochera son manque de savoir livresque et avec lequel il rompra définitivement. Parmi les principales œuvres de sa maturité précoce il faut citer, en 1843, la fresque de l'église Saint-Merri (Paris) aux figures sinueuses et élégantes inspirés par Ingres.

Théodore Chassériau, admirateur d'Eugène Delacroix, se sent attiré par l’Orient. Sur l’invitation du calife de Constantine, Ali Ben Ahmed, il se rend en Algérie en 1846. Ses scènes de combats de cavaliers arabes et ses scènes de vie des femmes à Alger montrent sa maîtrise du mouvement et de la couleur.

Ami d'Alexis de Tocqueville et conseiller d’État, son frère aîné Frédéric Chassériau, l'appuie pour l'obtention de la commande des fresques ornant l’escalier d’honneur de la Cour des comptes, située dans le palais d’Orsay. Incendié pendant la Commune, ce palais deviendra la gare d'Orsay, aujourd’hui musée d’Orsay. Ces fresques, peintes par Chassériau de 1845 à 1848, constituaient certainement son œuvre majeure ; seuls quelques restes ont pu être sauvés grâce à l’initiative du baron Arthur Chassériau et d’Ary Renan et sont aujourd’hui conservés à Paris au musée du Louvre.

Chassériau combine les leçons de ses deux maîtres. La pureté classique des lignes inspirées par Ingres s'anime de la fougue romantique de Delacroix, son second maître.

Chassériau aimait les femmes et leur compagnie, il a créé un type de femme d'une grande sensualité (Esther se parant pour être présentée au roi Assuérus, dit La Toilette d'Esther, musée du Louvre).

Il entretient une relation passionnée avec la comédienne Alice Ozy qui dure deux ans et lui vaut la jalousie de Victor Hugo, admirateur éconduit de la comédienne.

Chassériau meurt à 37 ans, en 1856, à son domicile du no 2 rue Fléchier à Paris. Il avait reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur le 3 mai 1849.

Il a été inhumé à Paris au cimetière de Montmartre, 32e division, avenue Saint-Charles, avec sa mère, Marie-Madeleine Couret de la Blaquière (1791-1866), sa sœur Adèle (1810-1869), son frère Frédéric (1807-1881), conseiller d'État, sa sœur Aline (1822-1871), son cousin Arthur Chassériau (1851-1934) et son épouse (1840-1961). Sur la tombe est gravée cette épitaphe : « À la mémoire d’Ernest Chassériau (1823-1870), frère de Théodore, mort au combat de Bazeilles-sous-Sedan ».

•  Vous possédez un tableau de Théodore Chassériau et cherchez à connaître la valeur des oeuvres de cet artiste (peintures, dessins ...) ?

•  Vous souhaitez vendre ou faire estimer une peinture, dessin de Théodore Chassériau ?

•  Bordeaux expertises et son équipe de spécialistes vous proposent une expertise et une estimation gratuite de votre peinture de Théodore Chassériau en toute confidentialité.

• Après évaluation, nous vous proposerons une solution adaptée pour vendre vos tableaux, vos sculptures et vos objets d’art dans les meilleures conditions.




- - - - - - - - - - - - - - -
Liste des artistes peintres et sculpteurs que nous recherchons en permanence :
POURQUOI FAIRE APPEL À NOS EXPERTS ?
• Une réponse immédiate à vos demandes.

• Une présence dans votre région.

• Un service d'expertise gratuit et personnalisé.

• La possibilité d'un déplacement à domicile.
LES + DE LA VENTE AUX ENCHÈRES
• Bénéficiez d'un important fichier de collectionneurs nationaux et internationaux, par spécialité.
• Vente en live auction et catalogue de vente en ligne sur interencheres.com, auction.fr et gazette-drouot.com.
• Rédaction et édition d'un catalogue de vente dans lequel vos oeuvres seront reproduites.
• Accompagnement juridique et fiscal inclus.
EXPERTISE GRATUITE
Expertise gratuite de vos oeuvres d'art
Cliquez ici !!!
FAITES APPEL À NOS EXPERTS
• Une réponse immédiate à vos demandes.
• Une présence dans votre région.
• Un service d'expertise gratuit et personnalisé.
• La possibilité d'un déplacement à domicile.
LES + DE LA VENTE AUX ENCHÈRES
• Bénéficiez d'un important fichier de collectionneurs nationaux et internationaux, par spécialité.
• Vente en live auction et catalogue de vente en ligne sur interencheres.com, auction.fr et gazette-drouot.com.
• Rédaction et édition d'un catalogue de vente dans lequel vos oeuvres seront reproduites.
• Accompagnement juridique et fiscal inclus.
EXPERTISE GRATUITE
Expertise gratuite de vos oeuvres d'art
Cliquez ici !!!

Estimation tableau Chu Teh Chun Estimation tableau Le Phô côte gratuite des peintres La cote gratuite des sculpteurs Expertise gratuite tableaux anciens France Estimation gratuite de mobilier et d'objets d'art du XXème cotation peintre expert livres anciens estimation gratuite tableau ancien estimation peinture Jacques Majorelle Armand Seguin Paul Sérusier Henri Le Sidaner Henri Fantin Latour Serge Poliakoff Felix Vallotton  expertise tableau ancien salles des ventes bordeaux  Estimation gratuite tableaux école de Bordeaux et Pays basque Evaluation livres anciens expertise tableaux Cote tableau et peinture dessins anciens expert antiquités expert en tableaux expert en livres anciens estimation gratuite livres anciens évaluation antiquités objets d'art estimation photographies anciennes gravures anciennes expertise collection de tableaux anciens expertise photographie ancienne expert photographie ancienne expertise art d’Asie tableaux orientalistes expertise gratuite antiquités France Estimation de mobilier design Cognac Auch Albi Clermont Ferrand Castres Rodez Royan Saint Etienne Saint Cloud Versailles Bayonne Sarlat Pau Brives Angoulème Niort Foix Laval Pamiers Tulle Cahors Montauban Bordeaux Biarritz La Rochelle Bayonne Agen Mont de Marsan Dax Tarbes Moulin Millau Auch Poitiers La Roche sur Yon Saint Cloud Saint Germain en Laye Versailles Saint Germain en Laye Levallois Perret Laval Angers Limoges Toulouse Carcassonne Clermont Ferrand Moulins Tours Angers Landes Dordogne Périgord Gironde Charente Maritime Lot et Garonne Haut de Seine Yvelines Orne Mayenne Eure Calvados Seine et marne Val de Marne Val d'Oise Maine et Loire Tarn et Garonne Yonne Mayenne Eure Estimation art d'Asie Chine Tibet Indochine Expertise sculpture marbre bronze Cotation gratuite des peintres France Estimation tableau Zao Wou Ki France Estimation peinture Nguyen Phan Chanh France Estimation peinture Mai Thu Estimation tableau Vu Cao Dam Estimation France Expertise tableau tableau impressionniste ou post - impressionniste Emile Friant  Jacques Majorelle  Henri Fantin Latour Felix Vallotton France Estimation mobilier Jean Michel Franck Blanche Hoschedé Monet Fréderic Bazille Louis Hayet Henri Lebasque Albert Lebourg Martial Raysse Yves Klein Joseph Marie Vien Francois André Vincent Auguste Renoir Berthe Morisot André Brasilier Paul Elie Ranson Armand Guillaumin Théophile Steinlen Francis Picabia Paul César Helleu Giovanni Boldini Emile Bernard Geer Van Velde Henri Martin Emile Boggio Georges Guyot Rembrandt Bugatti Henri Manguin Louis Valtat Felix Tobeen Alice Penalba Nicolas Tarkhoff Wolfgang Paalen Henry Moret Charles Angrand Le Corbusier Achille Laugé Gustave Cariot Moise Kisling Gustave Loiseau Maxime Maufra Jean Dupas Niki de Saint - Phalle Edgar Maxence Key Sato Paul Signac Jean Royère Line Vautrin Jean Dunand Paul Jouve Gustave Caillebotte Victor Brauner Pierre Soulage René Magritte Georges Lacombe Georges Seurat Edgar Degas Lucio Fontana Philippe Hiquily Carlo Bugatti Jean Hélion Felix Del Marle Sonia Delaunay Marie Laurencin Toulouse Lautrec Anne Louis Girodet Théodore Chassériau Pierre Bonnard Auguste Rodin Hans Hartung André Masson Kees Van Dongen Jacques Villon Emile Jourdan Sam Szafran Carlos Cruz Diez Suzanne Valadon Henri Emilien Rousseau Armand Guillaumin Yves Tanguy Gustave Moreau François Xavier Lalanne Odilon Redon Roberto Matta Pierre Alechinsky Simon Hantaï Marie Hélena Vieira Da Silva Gérard Schlosser Charles lacoste Joseph Sima Albert Marquet Victor Charreton Charles Camoin Raymond Duchamp Villon Bernard Boutet de Montvel Raymond Hains Jean Béraud Louis Anquetin Maurice Denis Maurice Estève Gaston Chaissac Roger Bissière Federico Zandomeneghi Takesada Matsutani Claude Viallat Toyen 

CABINET D'EXPERTISE Alexis Marechal - Experts en objets d'art et oeuvres d'exception - Tél. 05 56 48 01 80
CABINET D'EXPERTISE
Alexis Marechal
Experts en objets d'art et oeuvres d'exception
Tél : 05 56 48 01 80