Menu
Evaluation gratuite de vos photographies anciennes de collection
Estimation expertise vente photos anciennes chronophotographie georges demeny jules etienne marey
Expert photographie de collection daguerréotype calotype album de photos
Expert photographie ancienne
Spécialiste estimation gratuite en ligne collection photo ancienne album de photographies anciennes
Valeur prix côte album photographie ancienne daguerréotype chronophotographie
Estimation prix valeur album photographie ancienne daguerréotype
Ventes aux enchères expertise estimation photos anciennes daguerréotype appareils photos cinématographiques primitifs
Expertise et Estimation photos anciennes daguerréotype
Spécialiste achat daguerréotype collection photo ancienne album
Estimation photographie moderne
Smooth Multi-level Responsive Menu

Jacques Henri Lartigue



Jacques Lartigue est né à Courbevoie dans une famille fortunée. Son père, Henri Lartigue, a exercé des fonctions dirigeantes dans plusieurs domaines : banque, compagnie de chemin de fer, presse. 


Henri Lartigue s’intéresse à la photographie et prête son appareil à son fils dès son plus jeune âge. C’est ainsi que Jacques prend ses premières photos en 1900, à l’âge de six ans. En 1902, son père lui offre son premier appareil. L’enfant développe lui-même les photos et les met en page dans un album.


Les membres de sa famille, les vacances, les voyages en automobile fournissent à Jacques Lartigue ses premiers sujets. Le sport automobile et l’aviation attirent également Jacques et son frère Maurice.Il l'emmène Jacques sur les terrains d’aviation où les premiers aéroplanes effectuent des essais. Il peut ainsi, dès 1907-1908, photographier les débuts de l’aviation.


 En 1919, il épouse Madeleine Messager (1896-1988), fille du compositeur André Messager. Il l’avait rencontrée à Annecy, en 1917 où les deux familles étaient en vacances. 


Dans les années 1920, Jacques Henri Lartigue expose ses tableaux à Paris et dans le sud de la France. Le couple Jacques-Bibi mène une vie mondaine, sort tous les soirs et fréquente les milieux artistiques. C’est ainsi que le cinéaste Abel Gance (1889-1981) propose à Jacques Lartigue de travailler avec lui.


En 1930, Jacques Lartigue rencontre Renée Perle (1904-1977), mannequin d’origine roumaine, dont il tombe sous le charme. Elle devient pendant deux ans sa compagne et son modèle. Madeleine Messager et Jacques Lartigue divorcent en 1931.

 

A la libération en 1944, Lartigue revient à Paris et prend de nombreuses photos des évènements. Il épouse Florette Orméa en 1945. Elle restera son épouse pendant les quarante années suivantes. 


Le premier festival de Cannes a lieu en 1946 et Jacques henri Lartigue y réalise de nombreuses photographies. Chaque année, désormais, il participera à l’évènement.


La carrière de photographe de Jacques henri Lartigue démarre vraiment dans les années 1950. Sans renoncer au noir et blanc, il utilise également la couleur car, dans ce domaine, la demande des revues et journaux est importante. Ses photographies sont publiées dans de nombreux magazines par exemple Point de Vue ou Images du Monde. Il réalise des portraits de Picasso et rencontre, en 1953, un jeune sénateur américain nommé John Kennedy. En 1955, une exposition de photographies de Brassaï, Doisneau, Man Ray et Lartigue est organisée à la galerie d’Orsay à Paris.


La grande consécration internationale aura lieu en 1963. Au cours d’un voyage à New York avec son épouse, en 1962, Jacques henriLartigue rencontre John Szarkowski (1925-2007), directeur du département de photographie du prestigieux Museum of Modern Art (MoMA). Outre son activité de conservateur de musée, Szarkowski est également photographe et il est enthousiasmé par les photographies de Lartigue. Il décide d’organiser une exposition qui a lieu à l’automne 1963 : The Photographs of Jacques Henri Lartigue. 


Ce portfolio est inséré dans le numéro de Life consacré à l’assassinat de John Kennedy, qui a eu lieu le 22 novembre 1963. C’est à cette occasion qu’il décide d'ajouter le prénom de son père (Henri) au sien et signe désormais Jacques Henri Lartigue.


A partir de 1964, le photographe américain Richard Avedon (1923-2004) réalise plusieurs album de photographies de Jacques Henri Lartigue : Les Photographies de J. H. Lartigue, Un Album de famille de la Belle Époque (1966) et Diary of a Century : Jacques Henri Lartigue (1970), traduit sous le titre Instants de ma vie (1973, Éditions du Chêne).


Valéry-Giscard d’Estaing, élu Président de la République française en 1974, demande à Lartigue de réaliser son portrait officiel. 


Jacques Henri Lartigue meurt à Nice le 12 septembre 1986 à l’âge de 92 ans.

Jacques Lartigue est né à Courbevoie dans une famille fortunée. Son père, Henri Lartigue, a exercé des fonctions dirigeantes dans plusieurs domaines : banque, compagnie de chemin de fer, presse. 


Henri Lartigue s’intéresse à la photographie et prête son appareil à son fils dès son plus jeune âge. C’est ainsi que Jacques prend ses premières photos en 1900, à l’âge de six ans. En 1902, son père lui offre son premier appareil. L’enfant développe lui-même les photos et les met en page dans un album.


Les membres de sa famille, les vacances, les voyages en automobile fournissent à Jacques Lartigue ses premiers sujets. Le sport automobile et l’aviation attirent également Jacques et son frère Maurice.Il l'emmène Jacques sur les terrains d’aviation où les premiers aéroplanes effectuent des essais. Il peut ainsi, dès 1907-1908, photographier les débuts de l’aviation.


 En 1919, il épouse Madeleine Messager (1896-1988), fille du compositeur André Messager. Il l’avait rencontrée à Annecy, en 1917 où les deux familles étaient en vacances. 


Dans les années 1920, Jacques Henri Lartigue expose ses tableaux à Paris et dans le sud de la France. Le couple Jacques-Bibi mène une vie mondaine, sort tous les soirs et fréquente les milieux artistiques. C’est ainsi que le cinéaste Abel Gance (1889-1981) propose à Jacques Lartigue de travailler avec lui.


En 1930, Jacques Lartigue rencontre Renée Perle (1904-1977), mannequin d’origine roumaine, dont il tombe sous le charme. Elle devient pendant deux ans sa compagne et son modèle. Madeleine Messager et Jacques Lartigue divorcent en 1931.

 

A la libération en 1944, Lartigue revient à Paris et prend de nombreuses photos des évènements. Il épouse Florette Orméa en 1945. Elle restera son épouse pendant les quarante années suivantes. 


Le premier festival de Cannes a lieu en 1946 et Jacques henri Lartigue y réalise de nombreuses photographies. Chaque année, désormais, il participera à l’évènement.


La carrière de photographe de Jacques henri Lartigue démarre vraiment dans les années 1950. Sans renoncer au noir et blanc, il utilise également la couleur car, dans ce domaine, la demande des revues et journaux est importante. Ses photographies sont publiées dans de nombreux magazines par exemple Point de Vue ou Images du Monde. Il réalise des portraits de Picasso et rencontre, en 1953, un jeune sénateur américain nommé John Kennedy. En 1955, une exposition de photographies de Brassaï, Doisneau, Man Ray et Lartigue est organisée à la galerie d’Orsay à Paris.


La grande consécration internationale aura lieu en 1963. Au cours d’un voyage à New York avec son épouse, en 1962, Jacques henriLartigue rencontre John Szarkowski (1925-2007), directeur du département de photographie du prestigieux Museum of Modern Art (MoMA). Outre son activité de conservateur de musée, Szarkowski est également photographe et il est enthousiasmé par les photographies de Lartigue. Il décide d’organiser une exposition qui a lieu à l’automne 1963 : The Photographs of Jacques Henri Lartigue. 


Ce portfolio est inséré dans le numéro de Life consacré à l’assassinat de John Kennedy, qui a eu lieu le 22 novembre 1963. C’est à cette occasion qu’il décide d'ajouter le prénom de son père (Henri) au sien et signe désormais Jacques Henri Lartigue.


A partir de 1964, le photographe américain Richard Avedon (1923-2004) réalise plusieurs album de photographies de Jacques Henri Lartigue : Les Photographies de J. H. Lartigue, Un Album de famille de la Belle Époque (1966) et Diary of a Century : Jacques Henri Lartigue (1970), traduit sous le titre Instants de ma vie (1973, Éditions du Chêne).


Valéry-Giscard d’Estaing, élu Président de la République française en 1974, demande à Lartigue de réaliser son portrait officiel. 


Jacques Henri Lartigue meurt à Nice le 12 septembre 1986 à l’âge de 92 ans.

- Vous possédez des photos anciennes et modernes et vous cherchez à en connaître la valeur  ?

 

-  Vous souhaitez vendre un daguerréotype, un album de photographies anciennes ?

 

- Bordeaux expertises et son équipe de spécialistes vous proposent une expertise et une estimation gratuite en ligne de vos photos de collection.

 

- Après évaluation, nous vous proposerons une solution adaptée pour vendre votre daguerréotype et vos photos anciennes dans les meilleures conditions.

 

 


POURQUOI FAIRE APPEL À NOS EXPERTS ?
• Une réponse immédiate à vos demandes.

• Une présence dans votre région.

• Un service d'expertise gratuite et personnalisé.

• La possibilité d'un déplacement à domicile.
BESOIN DE NOUS CONTACTER ?
Tél. : 05 56 48 01 80

E.mail : contact@art-estimation-bordeaux.com

Adresse :
Cabinet d'expertise Alexis Marechal
1 rue Ducau (Jardin public) 33000 Bordeaux
EXPERTISE GRATUITE
Expertise gratuite de vos oeuvres d'art
Cliquez ici !!!
FAITES APPEL À NOS EXPERTS
• Une réponse immédiate à vos demandes.
• Une présence dans votre région.
• Un service d'expertise gratuite et personnalisé.
• La possibilité d'un déplacement à domicile.
NOUS CONTACTER
Tél. : 05 56 48 01 80

Mail : contact@art-estimation-bordeaux.com

Adresse :
Cabinet d'expertise Alexis Marechal
1 rue Ducau (Jardin public) 33000 Bordeaux
EXPERTISE GRATUITE
Expertise gratuite de vos oeuvres d'art
Cliquez ici !!!

Expertise gratuite tableaux anciens Estimation gratuite de mobilier et d'objets d'art du XXème cotation peintre expert livres anciens estimation gratuite tableau ancien estimation objets d'art expertise tableau ancien salles des ventes bordeaux  Estimation gratuite tableaux école de Bordeaux et Pays basque Evaluation livres anciens expertise tableaux dessins anciens expert antiquités expert en tableaux expert en livres anciens estimation gratuite livres anciens évaluation antiquités objets d'art estimation photographies anciennes gravures anciennes expertise collection de tableaux anciens expertise photographie ancienne expert photographie ancienne expertise art d’Asie tableaux orientalistes expertise gratuite antiquités Estimation de mobilier design Cognac Auch Albi Clermont Ferrand Castres Rodez Royan Saint Etienne Saint Cloud Versailles Bayonne Sarlat Pau Brives Angoulème Niort Foix Laval Pamiers Tulle Cahors Montauban Bordeaux Biarritz La Rochelle Bayonne Agen Mont de Marsan Dax Tarbes Moulin Millau Auch Poitiers La Roche sur Yon Saint Cloud Saint Germain en Laye Versailles Saint Germain en Laye Levallois Perret Laval Angers Limoges Toulouse Carcassonne Clermont Ferrand Moulins Tours Angers Landes Dordogne Périgord Gironde Charente Maritime Lot et Garonne Haut de Seine Yvelines Orne Mayenne Eure Calvados Seine et marne Val de Marne Val d'Oise Maine et Loire Tarn et Garonne Yonne Mayenne Eure Estimation art d'Asie Chine Tibet Indochine Expertise sculpture marbre bronze

 
Prendre rendez-vous au cabinet d'expertise !
Localisez le cabinet d'expertise Alexis Marechal sur Googlemap !
 
CABINET D'EXPERTISE Alexis Marechal - 1 rue Ducau (Jardin public) 33000 Bordeaux - Tél. 05 56 48 01 80
CABINET D'EXPERTISE
Alexis Marechal

1 rue Ducau (Jardin public)
33000 Bordeaux
Tél : 05 56 48 01 80