Menu
Expert en tableaux anciens
Expertise gratuite de livres anciens
Estimation de chambres photographiques, d'optiques et de daguerréotypes
Estimation de livres anciens
Cabinet d'Expertise Alexis Maréchal
Expert en photographies anciennes et modernes
Estimation gratuite de photographies anciennes
Estimation gratuite de tableaux impressionnistes et modernes
Expertise gratuite de dessins anciens
Expertise et estimation de dessins anciens
Expert en livres anciens
Expertise gratuite de tableaux
Estimation de Sculpture, de Bronze, de Marbre
Estimation de tableaux orientalistes
Cabinet d'expertise Alexis Maréchal
Estimation de mobilier design
Estimation d'estampes anciennes
Estimation gratuite de tableaux
Estimation tableaux abstraits et art contemporain
Smooth Multi-level Responsive Menu

Sculpture Expertise gratuite Bronze Estimation gratuite Ventes aux enchères

 Sculpture Expertise gratuite Bronze Estimation gratuite Ventes aux enchères






Estimation gratuite de sculptures du XVI ème au XX ème siècles  

Correspondant de l’étude TAJAN, Alexis Maréchal, expert en tableaux et objets d'art, se tient en permanence à votre disposition, pour expertiser gracieusement et en toute confidentialité votre sculpture du XVI ème au XX ème siècle. 

Assisté des meilleurs spécialistes français, il vous propose un service d'expertise personnalisé et peut répondre chaque jours à toutes vos demandes en utilisant le formulaire en ligne de demande d'estimation gratuite.

  




• Vous possédez une sculpture et vous cherchez à en connaître la valeur ? 


• Vous souhaitez vendre un bronze, un marbre ancien ? 

• Bordeaux expertises vous propose une expertise et une estimation gratuite de votre sculpture ancienne, bronze animalier en toute confidentialité. 

• Après évaluation, ces oeuvres d'art pourront trouver place dans l'une de nos ventes aux enchères.

 


 

Demande d'estimation gratuite

 

 


  

Comment faire estimer gratuitement une sculpture ancienne, un bronze moderne ?

 

 

 

- Quels sont les critères que les experts utilisent pour vous communiquer une estimation gratuite ?

Voici quelques éléments nécessaires à l’estimation gratuite de vos tableaux et dessins anciens, antiquités, objets d’Asie, meubles anciens, livres et gravures etc.

 

Présence d’une signature

La signature du peintre présente des analogies avec la présence de l’estampille dans l’ébénisterie et la menuiserie. Il faut attendre l’année 1743 pour que l’estampille se généralise sur les meubles. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, selon les nouveaux règlements de la corporation, la marque individuelle de l’ébéniste doit figurer avec la marque collective de la corporation.
Jusqu’à la renaissance, les oeuvres sont souvent anonymes et il faut attendre la seconde moitié du XVIII ème siècle avec le développement du marché ainsi que la création des salons officiels de peinture et de sculpture pour voir apparaitre des oeuvres signées et datées. François Boucher ou Joseph Vernet, peintres à la mode  au 18 ème siècle utilisent leur nom pour valoriser leur travail. On assiste alors la construction d’une identité artistique par la présence d’une signature ou d’un monogramme.La forme cursive s’impose et se rapproche de la signature manuscrite de l’artiste. Parfois, avec la signature de l’artiste et la date on peut lire pinxit, delineavit, fecit, faciebat ou invenit.
Mais c’est au XIX ème siècle que la signature devient un élément essentiel d’appréciation de l’oeuvre en jouant un rôle dans l’évaluation financière et dans l’authentification. 
Parfois dissimulées dans la composition, elle peut apparaitre sous forme d’un monogramme accompagné d’une date et d’une localisation.
La présence d’une signature ou d’un monogramme sur une toile ancienne, d’une estampille sur une commode ou un siège ne rend pas l’oeuvre authentique car rien n’est plus simple que d’imiter une signature ou une estampille; seul l’expérience et l’oeil d’un expert permet de déterminer si les marques et signatures sont authentiques.

 

Les dimensions de votre oeuvre 

Les dimensions de votre tableau sont essentielles pour l’estimation de votre oeuvre; veuillez nous communiquer les dimensions « hors cadre » de votre peinture. Pour l’estimation d’une sculpture, veuillez nous communiquez la hauteur ainsi que la longueur du socle.

 

 La description de votre oeuvre

Veuillez nous communiquer tous les éléments en votre possession concernant la provenance:

Achat en vente aux enchères, chez un antiquaire,  succession, don…

Le titre de l’oeuvre

Les expertises déjà réalisées (assurance, héritage)

Tous éléments susceptible de nous aider dans l’évaluation

 

Les photos de votre oeuvre 

Pour permettre à nos experts de vous communiquer une estimation réaliste, quelques conseils pour prendre les photos de votre oeuvre :

Prendre votre sculpture de face

La signature en plan large

Des détails de votre bronze

 

 

 

 

- Comment sont déterminées les estimations de ma sculpture ancienne, moderne, contemporaine?

Notre spécialiste va estimer votre bronze en le comparant dans un premier temps à des oeuvres similaires déjà présentées et vendues dans une vente aux enchères en France.

Puis avec l’ensemble des éléments fournis (nom de l’artiste, présence d’une signature, dimensions de l’oeuvre, état de conservation), nous pourrons analyser votre sculpture, votre marbre sous 48h, vous recevrez par mail une première estimation gratuite de vos objets d’art et de collection. 

Nos spécialistes ont bien évidemment une parfaite connaissance des mécanisme du marché de l’art.

 

 

- Dois-je me déplacer avec ma sculpture en bronze pour obtenir une estimation gratuite ?

Dans un premier temps, faites nous parvenir le formulaire d’estimation gratuite en ligne pour une évaluation confidentielle de vos sculptures anciennes et modernes  dans les plus brefs délais.

Envoyez-nous vos photos à partir de votre ordinateur ou de votre téléphone 

Si vos photos sont trop nombreuses ou trop lourdes, envoyez nous directement votre demande en cliquant sur ce lien contact@art-estimation-bordeaux.com

 

 

- Quel est le coût d'une estimation gratuite d’une sculpture ancienne, moderne, contemporaine ?

L’estimation de votre bronze, de votre marbre est totalement gratuite mais il ne vous sera délivré aucun document écrit.

Les valeurs communiquées sont donc indicatives et elles ne peuvent, en aucun cas, être reproduites, diffusées ou utilisées à toutes fins. D’autre part, cet avis est donné sous réserve d’une expertise visuelle des objets d’art concernés.

 

 

 

Demande d'estimation gratuite

 

 

 

 

Comment faire expertiser gratuitement ma sculpture en bronze  ?

 

Pour confirmer l’estimation qui vous a été communiquée par mail par notre service d’estimation, il faut procéder à l’analyse visuelle de vos objets d’art.

 

- Comment notre expert réalise t’il l’expertise visuelle d’une œuvre d’art ?

L’expert qui sera en charge de l’estimation de vos objets d’art et de collection doit se munir d’outil comme une loupe éclairante, une lampe de Wood pour mettre en évidence une signature apocryphe, des restaurations anciennes, des repeints etc.

D’autre part, l’expert doit aussi s’appuyer sur une documentation spécifique : catalogues raisonnés de chaque artiste, publications universitaires, travaux de recherches, catalogues de vente aux enchères. Parfois, un déplacement dans une fondation, dans une bibliothèque s’avère nécessaire pour consulter des ouvrages rares (Fonds patrimoniaux)

Il peut également consulter les sources disponibles sur Internet sur les bases de données des musées nationaux, des galeries d’art ou des fondations étrangères. 

 

 

- Dois-je me déplacer avec mon tableau, ma sculpture ancienne, moderne, contemporaine pour faire procéder à une expertise gratuite ?

Nous pouvons vous recevoir chaque jour sur rendez-vous à notre bureau de Bordeaux situé 1 rue Ducau - 33000 Bordeaux (Tél. 05 56 48 01 80)  pour une expertise gratuite et confidentielle.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer ou transporter les oeuvres concernées, nous pouvons nous charger du transport des oeuvres.

Nous pouvons également effectuer un déplacement à votre domicile (sous conditions).

 

 

- Comment faire authentifier mon bronze ancien, moderne, contemporain ?

Notre expérience du marché, la parfaite connaissance des procédures d’authentification nous permettent d’authentifier les oeuvres soumises et obtenir auprès des comités les certificats nécessaires à la mise en  vente de vos sculptures, antiquités asiatiques et objets d’art.

N'hésitez pas à nous contacter afin de assister pour l'expertise et la mise en ventes de vos peintures, sculptures et objets de collection. 

 

 


Demande d'expertise gratuite

 

 

 

Comment vendre au meilleur prix ma sculpture en marbre, en bronze ?


Correspondant de l'Etude TAJAN depuis 20 ans, Alexis Maréchal, expert en antiquites et objets d'art, se tient en permanence à votre disposition, pour expertiser gracieusement et en toute confidentialité les tableaux, sculptures, antiquites, objets d'arts et livres anciens que vous souhaitez vendre. 

Assisté de l'équipe de commissaires-priseurs et d'experts de TAJAN, il vous propose un service d'estimation personnalisé dans une vingtaine de spécialités et peut répondre chaque jours à toutes vos demandes en utilisant le formulaire en ligne de demande d'estimation gratuite.  

Après évaluation, nous pourrons vous proposer une solution adaptée pour vendre vos tableaux, vos antiquités et vos objets d'art dans les meilleures conditions.
 
 

• Première étape : 
Demandez une estimation préalable de vos biens, d'après photographies
Pour réaliser une estimation gratuite, veuillez utiliser le formulaire en ligne de demande d'estimation gratuite 



• Deuxième étape : 
Dépôt des oeuvres pour expertise approfondie.
Si vous prenez la decision de nous confier à la ventes les objets estimés, une expertise visuelle s'impose, avant. Pour cela, il vous suffit de déposer les objets à notre bureau.

 

• Troisième étape :
Mise en vente aux enchères de votre objet d'art et de collection
Une fois l'expertise réalisée, nous déterminons une date de vente, en fonction du calendier des ventes aux enchères à venir.


 


 Vente de votre sculpture

 



  


 

Nous recherchons en permanence des oeuvres des sculpteurs suivants 


Sculpteur français du XVIIe et XVIIIe siècle

 Jacob Sigisbert Adam Pierre AffrFrançois Anguier Marc Arcis Charles Audran Gabriel Audran François Barois Antoine Benois Jacques Bernus Guillaume Berthelot Philippe Bertrand (sculpteur) Pierre II Biard Pierre Biardeau Nicolas BlassetFrancesco Bordoni Jean-Baptiste Bouchardon Barthélémy Boudin Thomas Boudin Simon Bouer Michel Bourdin Jacques Buirette  Jacques Caffieri Jean-Louis Lemoyne Pierre Lepautre (1659-1744) Louis II Lerambert François Lespingola Hubert Le Sueur Pierre Lorcet Michel Lourdel Gaspard et Balthazar Marsy Pierre Mazeline Noël MercierJacques Mimerel Michel Mollart Pierre-Étienne Monnot Zacharie Normain Pierre Pavillon Philippe Caffieri Martin Carlier Yann Cevaer Marc Chabry Jean-Jacques Clérion Corneille Van Clève Christophe Cochet Gilles Corbineau Jacques Corbineau Jean Cornu Nicolas Coustou Antoine Coysevox François Cressent Guillaume de La Tremblaye Jean Dedieu Gervais Delabarre Martin Desjardins Roland Doré Gervais Drouet Jean Drouilly Siméon Drouin Jean Dubois (sculpteur) Jean Dugoulon Guillaume Dupré Jean I Ferrère Antoine Guépin Gilles Guérin Nicolas Guillain Simon Guillain Jacques Houzeau Simon Hurtrelle Gaspard Imbert Pierre Simon Jaillot Jean Joly Pierre Laviron Nicolas Legendre le jeune Robert Le LorraiRené Lemesle Jean-Baptiste Lemoyne (1679-1731)  Honoré Pellé Michel Perrache Jean Péru Jean-Baptiste Poultier Barthélemy Prieur Jacques Prou II Pierre Puget ean-Claude Rambot Jean Raon Thomas Regnaudin Jean-Baptiste Théodon Barthélemy Tremblay Jean-Baptiste Tuby Bernard Turreau Pierre Vaneau Jean VarinJoseph Labroise Louis-Auguste Le Clerc Félix Lecomte Pierre Le Gros l'aîné Pierre Le Gros le jeune Robert Le Lorrain Jean-Louis Lemoyne Pierre Lepautre (1659-1744) Pierre de L'Estache Jacques-Philippe Le Sueur Nicolas  Lhuillier Pierre Lorcet Jean-François Lorta Jean-Robert-Nicolas Lucas de Montigny François Lucas Antoine Joseph Pater Antoine Michel Perrache Michel Perrache Pierre Petitot Jean-Baptiste Pigalle Nicolas Pineau Augustin Pajou Philippe MagnierJuste-Aurèle Meissonnier  Claude Michallon Roberto Michel Pierre-Philippe Mignot François Milhomme Jean Guillaume Moitte Pierre-Étienne Monnot Louis-Philippe Mouchy 

 

Sculpteurs français du XIXe siècle

Antoine Louis Barye François joseph Bosio Antonio Canova Jean Pierre Cortot Pierre Granet Augustin Pajou Jean Baptiste Pigalle François Rude Carrier Belleuse Jean Baptiste Carpeaux jean Pierre Dantan David d’Angers Jean Baptiste DuseigneurCamille Claudel Auguste Rodin Antoine Bourdelle Charles Cordier Jules Dalou Edgar Degas Arthur Dupagne Jean Léon Gérome Paul Landowski Théophile Steinlen

 

Sculpteurs du XX ème siècle

Chana Orloff Leon Indenbaum Rembrandt Bugatti  Raoul Larche Ferdinand Parpan Francois Pompon Charles Artus Edouard Marcel Sandoz Delabrière Joseph Rivière Théodore Rivière Alberto Giacometti Germaine Richier Brancusi Henri Moore Hiquily Barbara Hepworth Giacomo Manzu César Arman Louise Bourgeois Alexandre Calder Jean Arp Jean Dubuffet Henri Laurens Elie Nadelmann Joseph Czaky Jacques Lipchitz Raymond Duchamp Villon Hans Arp Max Ernst Despaiu Antoine Bourdelle Aristide Maillol Gaston Lachaise Jean Tinguely Rafael Soto Takis Pol Bury Lucio Fontana Georges Guyot Leon Indenbaum Léon Drivier Raymond Bigot Demeter Chiparus Charles Despiau Raymond Duchamp Villon Maurice Guiraud Rivière Alfred Janniot Evariste Jonchère Maurice Prost Paul Jouve Yves Klein Francois Xavier lalanne Etienne Hajdu René Iché Arman César Constantin Brancusi 

 



 Sculpture Expertise gratuite Bronze Estimation gratuite Ventes aux enchères






Estimation gratuite de sculptures du XVI ème au XX ème siècles  

Correspondant de l’étude TAJAN, Alexis Maréchal, expert en tableaux et objets d'art, se tient en permanence à votre disposition, pour expertiser gracieusement et en toute confidentialité votre sculpture du XVI ème au XX ème siècle. 

Assisté des meilleurs spécialistes français, il vous propose un service d'expertise personnalisé et peut répondre chaque jours à toutes vos demandes en utilisant le formulaire en ligne de demande d'estimation gratuite.

  




• Vous possédez une sculpture et vous cherchez à en connaître la valeur ? 


• Vous souhaitez vendre un bronze, un marbre ancien ? 

• Bordeaux expertises vous propose une expertise et une estimation gratuite de votre sculpture ancienne, bronze animalier en toute confidentialité. 

• Après évaluation, ces oeuvres d'art pourront trouver place dans l'une de nos ventes aux enchères.

 


 

Demande d'estimation gratuite

 

 


  

Comment faire estimer gratuitement une sculpture ancienne, un bronze moderne ?

 

 

 

- Quels sont les critères que les experts utilisent pour vous communiquer une estimation gratuite ?

Voici quelques éléments nécessaires à l’estimation gratuite de vos tableaux et dessins anciens, antiquités, objets d’Asie, meubles anciens, livres et gravures etc.

 

Présence d’une signature

La signature du peintre présente des analogies avec la présence de l’estampille dans l’ébénisterie et la menuiserie. Il faut attendre l’année 1743 pour que l’estampille se généralise sur les meubles. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, selon les nouveaux règlements de la corporation, la marque individuelle de l’ébéniste doit figurer avec la marque collective de la corporation.
Jusqu’à la renaissance, les oeuvres sont souvent anonymes et il faut attendre la seconde moitié du XVIII ème siècle avec le développement du marché ainsi que la création des salons officiels de peinture et de sculpture pour voir apparaitre des oeuvres signées et datées. François Boucher ou Joseph Vernet, peintres à la mode  au 18 ème siècle utilisent leur nom pour valoriser leur travail. On assiste alors la construction d’une identité artistique par la présence d’une signature ou d’un monogramme.La forme cursive s’impose et se rapproche de la signature manuscrite de l’artiste. Parfois, avec la signature de l’artiste et la date on peut lire pinxit, delineavit, fecit, faciebat ou invenit.
Mais c’est au XIX ème siècle que la signature devient un élément essentiel d’appréciation de l’oeuvre en jouant un rôle dans l’évaluation financière et dans l’authentification. 
Parfois dissimulées dans la composition, elle peut apparaitre sous forme d’un monogramme accompagné d’une date et d’une localisation.
La présence d’une signature ou d’un monogramme sur une toile ancienne, d’une estampille sur une commode ou un siège ne rend pas l’oeuvre authentique car rien n’est plus simple que d’imiter une signature ou une estampille; seul l’expérience et l’oeil d’un expert permet de déterminer si les marques et signatures sont authentiques.

 

Les dimensions de votre oeuvre 

Les dimensions de votre tableau sont essentielles pour l’estimation de votre oeuvre; veuillez nous communiquer les dimensions « hors cadre » de votre peinture. Pour l’estimation d’une sculpture, veuillez nous communiquez la hauteur ainsi que la longueur du socle.

 

 La description de votre oeuvre

Veuillez nous communiquer tous les éléments en votre possession concernant la provenance:

Achat en vente aux enchères, chez un antiquaire,  succession, don…

Le titre de l’oeuvre

Les expertises déjà réalisées (assurance, héritage)

Tous éléments susceptible de nous aider dans l’évaluation

 

Les photos de votre oeuvre 

Pour permettre à nos experts de vous communiquer une estimation réaliste, quelques conseils pour prendre les photos de votre oeuvre :

Prendre votre sculpture de face

La signature en plan large

Des détails de votre bronze

 

 

 

 

- Comment sont déterminées les estimations de ma sculpture ancienne, moderne, contemporaine?

Notre spécialiste va estimer votre bronze en le comparant dans un premier temps à des oeuvres similaires déjà présentées et vendues dans une vente aux enchères en France.

Puis avec l’ensemble des éléments fournis (nom de l’artiste, présence d’une signature, dimensions de l’oeuvre, état de conservation), nous pourrons analyser votre sculpture, votre marbre sous 48h, vous recevrez par mail une première estimation gratuite de vos objets d’art et de collection. 

Nos spécialistes ont bien évidemment une parfaite connaissance des mécanisme du marché de l’art.

 

 

- Dois-je me déplacer avec ma sculpture en bronze pour obtenir une estimation gratuite ?

Dans un premier temps, faites nous parvenir le formulaire d’estimation gratuite en ligne pour une évaluation confidentielle de vos sculptures anciennes et modernes  dans les plus brefs délais.

Envoyez-nous vos photos à partir de votre ordinateur ou de votre téléphone 

Si vos photos sont trop nombreuses ou trop lourdes, envoyez nous directement votre demande en cliquant sur ce lien contact@art-estimation-bordeaux.com

 

 

- Quel est le coût d'une estimation gratuite d’une sculpture ancienne, moderne, contemporaine ?

L’estimation de votre bronze, de votre marbre est totalement gratuite mais il ne vous sera délivré aucun document écrit.

Les valeurs communiquées sont donc indicatives et elles ne peuvent, en aucun cas, être reproduites, diffusées ou utilisées à toutes fins. D’autre part, cet avis est donné sous réserve d’une expertise visuelle des objets d’art concernés.

 

 

 

Demande d'estimation gratuite

 

 

 

 

Comment faire expertiser gratuitement ma sculpture en bronze  ?

 

Pour confirmer l’estimation qui vous a été communiquée par mail par notre service d’estimation, il faut procéder à l’analyse visuelle de vos objets d’art.

 

- Comment notre expert réalise t’il l’expertise visuelle d’une œuvre d’art ?

L’expert qui sera en charge de l’estimation de vos objets d’art et de collection doit se munir d’outil comme une loupe éclairante, une lampe de Wood pour mettre en évidence une signature apocryphe, des restaurations anciennes, des repeints etc.

D’autre part, l’expert doit aussi s’appuyer sur une documentation spécifique : catalogues raisonnés de chaque artiste, publications universitaires, travaux de recherches, catalogues de vente aux enchères. Parfois, un déplacement dans une fondation, dans une bibliothèque s’avère nécessaire pour consulter des ouvrages rares (Fonds patrimoniaux)

Il peut également consulter les sources disponibles sur Internet sur les bases de données des musées nationaux, des galeries d’art ou des fondations étrangères. 

 

 

- Dois-je me déplacer avec mon tableau, ma sculpture ancienne, moderne, contemporaine pour faire procéder à une expertise gratuite ?

Nous pouvons vous recevoir chaque jour sur rendez-vous à notre bureau de Bordeaux situé 1 rue Ducau - 33000 Bordeaux (Tél. 05 56 48 01 80)  pour une expertise gratuite et confidentielle.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer ou transporter les oeuvres concernées, nous pouvons nous charger du transport des oeuvres.

Nous pouvons également effectuer un déplacement à votre domicile (sous conditions).

 

 

- Comment faire authentifier mon bronze ancien, moderne, contemporain ?

Notre expérience du marché, la parfaite connaissance des procédures d’authentification nous permettent d’authentifier les oeuvres soumises et obtenir auprès des comités les certificats nécessaires à la mise en  vente de vos sculptures, antiquités asiatiques et objets d’art.

N'hésitez pas à nous contacter afin de assister pour l'expertise et la mise en ventes de vos peintures, sculptures et objets de collection. 

 

 


Demande d'expertise gratuite

 

 

 

Comment vendre au meilleur prix ma sculpture en marbre, en bronze ?


Correspondant de l'Etude TAJAN depuis 20 ans, Alexis Maréchal, expert en antiquites et objets d'art, se tient en permanence à votre disposition, pour expertiser gracieusement et en toute confidentialité les tableaux, sculptures, antiquites, objets d'arts et livres anciens que vous souhaitez vendre. 

Assisté de l'équipe de commissaires-priseurs et d'experts de TAJAN, il vous propose un service d'estimation personnalisé dans une vingtaine de spécialités et peut répondre chaque jours à toutes vos demandes en utilisant le formulaire en ligne de demande d'estimation gratuite.  

Après évaluation, nous pourrons vous proposer une solution adaptée pour vendre vos tableaux, vos antiquités et vos objets d'art dans les meilleures conditions.
 
 

• Première étape : 
Demandez une estimation préalable de vos biens, d'après photographies
Pour réaliser une estimation gratuite, veuillez utiliser le formulaire en ligne de demande d'estimation gratuite 



• Deuxième étape : 
Dépôt des oeuvres pour expertise approfondie.
Si vous prenez la decision de nous confier à la ventes les objets estimés, une expertise visuelle s'impose, avant. Pour cela, il vous suffit de déposer les objets à notre bureau.

 

• Troisième étape :
Mise en vente aux enchères de votre objet d'art et de collection
Une fois l'expertise réalisée, nous déterminons une date de vente, en fonction du calendier des ventes aux enchères à venir.


 


 Vente de votre sculpture

 



  


 

Nous recherchons en permanence des oeuvres des sculpteurs suivants 


Sculpteur français du XVIIe et XVIIIe siècle

 Jacob Sigisbert Adam Pierre AffrFrançois Anguier Marc Arcis Charles Audran Gabriel Audran François Barois Antoine Benois Jacques Bernus Guillaume Berthelot Philippe Bertrand (sculpteur) Pierre II Biard Pierre Biardeau Nicolas BlassetFrancesco Bordoni Jean-Baptiste Bouchardon Barthélémy Boudin Thomas Boudin Simon Bouer Michel Bourdin Jacques Buirette  Jacques Caffieri Jean-Louis Lemoyne Pierre Lepautre (1659-1744) Louis II Lerambert François Lespingola Hubert Le Sueur Pierre Lorcet Michel Lourdel Gaspard et Balthazar Marsy Pierre Mazeline Noël MercierJacques Mimerel Michel Mollart Pierre-Étienne Monnot Zacharie Normain Pierre Pavillon Philippe Caffieri Martin Carlier Yann Cevaer Marc Chabry Jean-Jacques Clérion Corneille Van Clève Christophe Cochet Gilles Corbineau Jacques Corbineau Jean Cornu Nicolas Coustou Antoine Coysevox François Cressent Guillaume de La Tremblaye Jean Dedieu Gervais Delabarre Martin Desjardins Roland Doré Gervais Drouet Jean Drouilly Siméon Drouin Jean Dubois (sculpteur) Jean Dugoulon Guillaume Dupré Jean I Ferrère Antoine Guépin Gilles Guérin Nicolas Guillain Simon Guillain Jacques Houzeau Simon Hurtrelle Gaspard Imbert Pierre Simon Jaillot Jean Joly Pierre Laviron Nicolas Legendre le jeune Robert Le LorraiRené Lemesle Jean-Baptiste Lemoyne (1679-1731)  Honoré Pellé Michel Perrache Jean Péru Jean-Baptiste Poultier Barthélemy Prieur Jacques Prou II Pierre Puget ean-Claude Rambot Jean Raon Thomas Regnaudin Jean-Baptiste Théodon Barthélemy Tremblay Jean-Baptiste Tuby Bernard Turreau Pierre Vaneau Jean VarinJoseph Labroise Louis-Auguste Le Clerc Félix Lecomte Pierre Le Gros l'aîné Pierre Le Gros le jeune Robert Le Lorrain Jean-Louis Lemoyne Pierre Lepautre (1659-1744) Pierre de L'Estache Jacques-Philippe Le Sueur Nicolas  Lhuillier Pierre Lorcet Jean-François Lorta Jean-Robert-Nicolas Lucas de Montigny François Lucas Antoine Joseph Pater Antoine Michel Perrache Michel Perrache Pierre Petitot Jean-Baptiste Pigalle Nicolas Pineau Augustin Pajou Philippe MagnierJuste-Aurèle Meissonnier  Claude Michallon Roberto Michel Pierre-Philippe Mignot François Milhomme Jean Guillaume Moitte Pierre-Étienne Monnot Louis-Philippe Mouchy 

 

Sculpteurs français du XIXe siècle

Antoine Louis Barye François joseph Bosio Antonio Canova Jean Pierre Cortot Pierre Granet Augustin Pajou Jean Baptiste Pigalle François Rude Carrier Belleuse Jean Baptiste Carpeaux jean Pierre Dantan David d’Angers Jean Baptiste DuseigneurCamille Claudel Auguste Rodin Antoine Bourdelle Charles Cordier Jules Dalou Edgar Degas Arthur Dupagne Jean Léon Gérome Paul Landowski Théophile Steinlen

 

Sculpteurs du XX ème siècle

Chana Orloff Leon Indenbaum Rembrandt Bugatti  Raoul Larche Ferdinand Parpan Francois Pompon Charles Artus Edouard Marcel Sandoz Delabrière Joseph Rivière Théodore Rivière Alberto Giacometti Germaine Richier Brancusi Henri Moore Hiquily Barbara Hepworth Giacomo Manzu César Arman Louise Bourgeois Alexandre Calder Jean Arp Jean Dubuffet Henri Laurens Elie Nadelmann Joseph Czaky Jacques Lipchitz Raymond Duchamp Villon Hans Arp Max Ernst Despaiu Antoine Bourdelle Aristide Maillol Gaston Lachaise Jean Tinguely Rafael Soto Takis Pol Bury Lucio Fontana Georges Guyot Leon Indenbaum Léon Drivier Raymond Bigot Demeter Chiparus Charles Despiau Raymond Duchamp Villon Maurice Guiraud Rivière Alfred Janniot Evariste Jonchère Maurice Prost Paul Jouve Yves Klein Francois Xavier lalanne Etienne Hajdu René Iché Arman César Constantin Brancusi 

 



POURQUOI FAIRE APPEL À NOS EXPERTS ?
• Une réponse immédiate à vos demandes.

• Un bureau permanent en région pour vous recevoir.

• Un service d'expertise gratuite et personnalisé.

• La possibilité d'un déplacement à domicile.
BESOIN DE NOUS CONTACTER ?
Tél. : 05 56 48 01 80

E.mail : contact@art-estimation-bordeaux.com

Adresse :
Cabinet d'expertise Alexis Marechal
1 rue Ducau (Jardin public) 33000 Bordeaux
EXPERTISE GRATUITE
Expertise gratuite de vos oeuvres d'art
Cliquez ici !!!
FAITES APPEL À NOS EXPERTS
• Une réponse immédiate à vos demandes.
• Un bureau permanent en région pour vous recevoir.
• Un service d'expertise gratuite et personnalisé.
• La possibilité d'un déplacement à domicile.
NOUS CONTACTER
Tél. : 05 56 48 01 80

Mail : contact@art-estimation-bordeaux.com

Adresse :
Cabinet d'expertise Alexis Marechal
1 rue Ducau (Jardin public) 33000 Bordeaux
EXPERTISE GRATUITE
Expertise gratuite de vos oeuvres d'art
Cliquez ici !!!

La Sculpture  est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en volume, en relief, soit en ronde - bosse, en haut relief, en bas - relief, par modelage, par taille directe ou assemblage.

Techniques de sculpture
Parmi les types de reliefs existant, on distingue tout d’abord la sculpture en ronde bosse. Entièrement dégagée (c'est-à-dire indépendante de tout fond), celle-ci est travaillée sur toutes ses faces visibles. Les sculptures en haut relief, demi-relief, ou bas relief, sont quant à elles plus ou moins engagée dans un fond.

Parmi les types d’œuvres la statuaire monumentale (statue isolée ou groupe) se distingue pour sa part de la sculpture d'ornements.

L'œuvre sculptée est obtenue soit par l'intermédiaire du modelage (suivi d'un moulage et d'une exécution en bronze, en pierre, etc.), soit par taille directe sur marbre, pierre, bois.

Le modelage
Pour modeler une œuvre, on utilise l'argile, ou terre glaise, la cire ou des pâtes à modeler. On a aussi recours au plâtre, étendu d'eau et battu de façon à former une pâte. Afin d'examiner son ouvrage sous ses différents profils, l'artiste se sert de la selle. Sur le plateau, tournant, de celle-ci, il fixe une tige en fer à laquelle il attachera une série de fils métalliques constituant l'armature, c'est-à-dire la charpente dont dépendront l'aplomb et l'assise de la sculpture. Les outils du modeleur sont l'ébauchoir et la mirette, mais il arrive qu'il se serve principalement de son pouce.

Pour le bronze, l'artiste s'en remet d'ordinaire à un autre artisan, le 
fondeur, qui, à partir du modèle, établit un moule pour la fonte, au sable ou à « creux perdu ». Les retouches du bronze (son « réparage »), généralement exécutées par le fondeur, peuvent l'être par le sculpteur lui-même. Enfin, la pièce reçoit une patine, à l'aide d'acides plus ou moins chauffés, qui peut être bleue, verte, marron, noire ou dorée.

Pour la terre cuite, on exécute sur le plâtre un nouveau moule, le « moule à pièces », où l'on estampe la terre, que l'on laisse sécher avant de la mettre à cuire dans des fours spéciaux ; enfin, l'œuvre est patinée.

Pour la sculpture sur pierre et marbre, l'antique méthode est la taille directe, abandonnée au xixe s., mais qui a connu au xxe s. un regain de faveur. L'autre méthode, inventée par les Grecs de l'époque hellénistique, est la mise aux points d'après le modèle initial (en plâtre ou autre matériau). On fait appel à un artisan qualifié, le metteur aux points, ou praticien. Celui-ci reproduit scrupuleusement le modèle à l'aide d'une machine à mettre aux points, pour un buste ou une statuette, ou de trois compas, pour une œuvre plus importante ; à partir de points de repère judicieusement répartis sur le modèle, il utilise le compas de proportions et le compas à branches courbes pour reporter les volumes. La sculpture, une fois dégrossie, est reprise, en principe par le sculpteur lui-même, à l'aide d'outils.


Histoire de la Sculpture
Les plus anciennes sculptures réalisées par l'homme et ayant traversé le temps sont de petites figurines rudimentaires taillées, en pierre ou en os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, d'ex-votos, d'échanges, de rituels qui permettaient de réaliser des transactions avec des forces surnaturelles ou sociales. La Vénus de Lespugue en est un bel exemple. 

En occident la sculpture a tardivement été dissociée de la peinture, et à Paris ces deux catégories d'artistes que l'on distingue nettement aujourd'hui, appartenaient depuis le Moyen Âge à la même communoté de métier parce qu'avant l'invention des représentations de la perspective moderne, le relief d'une image de grand format ne pouvait plus être donné autrement que par un traitement en bas-relief du plan du tableau. (comme les sculptures des églises romanes et des cathédrales gothiques). En France, c'est avec la création des académies de peinture et de sculpture que les deux métiers deviennent officiellement distincts, même si, à la Renaissance, beaucoup d'artistes restent aussi bon peintres que sculpteurs.

1.1. La sculpture ancienne
L'époque classique (500-323 avant J.-C.) est marquée par l'alliance harmonieuse de l'étude réaliste du corps et du souci d'idéalisation des formes. L'Aurige de Delphes (vers 475 avant J.-C.), est célèbre pour sa pose calme et sereine et le très léger mouvement de torsion de son torse. Cinquante ans plus tard, Polyclète avec le Doryphore (soldat portant une lance) invente un mouvement de déhanchement caractéristique. Simultanément, il rédige son fameux Canon, traité, aujourd'hui disparu, dans lequel il fonde la beauté sur des proportions mathématiques. À la même époque Myron crée le Discobole, œuvre illustre en raison de la figuration du mouvement qu'elle présente.

Au IVème siècle, les sculpteurs exploitent les principes classiques, en les assouplissant. Praxitèle crée un modelé fluide et sensuel et renouvelle la sculpture féminine. Avec son Aphrodite de Cnide (vers 350), pour la première fois dans la sculpture grecque, le corps féminin est représenté dans sa nudité, et exhale une sensualité sans précédent.

La Sculpture Romaine
Les Romains, grands amateurs de sculpture, préfèrent généralement à la création la copie des chefs-d'œuvre grecs. On ne saurait cependant négliger leur apport à la sculpture mondiale par le sens de l'histoire qu'ils lui insufflent, non plus que l'importance de la tradition étrusque. Au cœur de celle-ci se signale la tradition du décor des sarcophages au moyen de grandes figures en terre cuite. Le sarcophage des Époux (vers 510) montre ainsi des visages précisément observés et présente une tendre image du couple humain. L'Apollon de Véies (vers 500) prouve, quant à lui, l'influence de l'art grec sur les artistes étrusques.

Le buste de Brutus (vers 250) atteste la qualité de travail du bronze à laquelle les Romains parviennent rapidement. L'intensité psychologique du portrait et la qualité de la ciselure ont une grande influence sur l'art du portrait, largement développé à Rome. Des œuvres en bas relief ornent en outre arcs de triomphe (arc de Constantin, 315) et colonnes (colonne Trajane, 106-113). Les statues équestres marquent également la période (statue équestre de l'empereur Marc Aurèle, 165).

La sculpture romane
Le début de la période romane, qui s’étend du début du xie à la fin du xiie s., correspond à la réapparition de la sculpture monumentale de pierre. Le linteau de l'église de Saint-Génis-des-Fontaines (1019-1020) est le véritable point de départ de la sculpture romane. Une de ses lois fondamentales est déjà respectée, celle de la primauté du cadre architectural : personnages et détails y sont strictement subordonnés. Le volume des corps est encore très schématiquement exprimé, et la sculpture demeure très proche d'un dessin en pierre. Le tympan semi-circulaire des églises, qui couronne le portail, devient un espace privilégié pour le déploiement des reliefs (tympan de l'église Saint-Pierre de Moissac, 1110-1120). Un des autres lieux investis par la sculpture est le chapiteau, entièrement réinventé par les tailleurs de pierre romans qui en font le support de figures monstrueuses, de scènes truculentes de la vie quotidienne, et surtout de représentations tirées de l'Ancien et du Nouveau Testament (église abbatiale de la Madeleine, Vézelay, 1130-1145).


La sculpture gothique
Elle prend son essor au moment de la création du portail Royal de la cathédrale de Chartres (vers 1150). Ses « statues-colonnes », bien qu’empruntant leur forme d'ensemble à l'architecture, offrent aux regards des personnages démontrant un souci de réalisme entièrement nouveau, que l'on retrouve dans les visages, véritables portraits. Dès lors, les sculptures des portails des cathédrales de Senlis, de Sens, de Paris s'enchaînent et montrent un progrès continu dans la vérité du rendu et dans la figuration du relief. Les groupes de la Visitation (vers 1220) et de l'Annonciation (vers 1230) de la cathédrale de Chartres présentent des visages individualisés et diversifiés, et un souci d'expression propre au xiiie s.


La Renaissance
Les sculpteurs toscans inaugurent vers 1430 un monde nouveau dont le succès et l'importance sont considérables pour la civilisation occidentale. Le Siennois Jacopo della Quercia sculpte des reliefs pour le portail central de San Petronio à Bologne vers 1430 qui montrent un sens de la beauté du corps et du drame humain, fondé sur une composition claire et simple. Il a quelque temps auparavant participé au concours pour la deuxième Porte du Paradis du baptistère de Florence, où triomphe Lorenzo Ghiberti, dont la figuration de l'espace se rapproche des recherches des peintres qui inventent la perspective.Donatello est le seul à rénover la statuaire indépendante (David, vers 1440). Il réinvente également dans ses bustes l'art du portrait, ce qui lui vaut d'exécuter le monument funéraire en l'honneur du condottiere Gattamelata (1453, Padoue).


La sculpture baroque
La sculpture baroque joue sur une confusion des genres, qui lui fait utiliser les ressources de l'architecture et de la peinture. Son représentant le plus marquant est Le Bernin, qui excelle à figurer le mouvement et l'élan des figures (Apollon et Daphné, 1624). L’intérêt pour l'effet spectaculaire, cher à l’artiste, se retrouve également dans l'Extase de sainte Thérèse (1645-1647 ; église Santa Maria della Vittoria, Rome).

En France, les sculpteurs du xviie s. développent un art classique, éloigné de toute agitation pathétique. Mis à part Pierre Puget, dont les figures fortement expressives sont impressionnantes, les artistes créent des bustes réalistes, ou des œuvres décoratives, dont le plus bel ensemble, dans le parc de Versailles, rassemble, entre autres, des statues et des groupes de FRançois Girardon et A. Coyzevox. Après les fastes du siècle de Louis XIV, Houdon et Pigalle se consacrent à un art élégant et gracieux, frémissant de vie et de sensualité. On a souvent, pour désigner ces recherches délicates, cet art de la surprise et de l'asymétrie, parlé de « rococo », notamment en art décoratif.

1.2 La sculpture française au XIX e siècle
La sculpture française du XIXe siècle représente la production sculpturale et statuaire en France entre 1801 et 1901. Elle est caractérisée par la diversité des courants et des styles, allant du néoclassicisme du début du siècle, à l'Art nouveau et au modernisme de la fin du siècle. Une production de monuments est induite par les commandes officielles et la bourgeoisie avec les monuments funéraires privés et les petites pièces de bronze dont les nombreux sculpteurs animaliers se font une spécialité. Certains de ses principaux représentants sont François Rude, David d'Angers, James Pradier, Antoine - Louis Barye, Carrier - Belleuse, Carpeaux, Bartholdi, Dalou, Rodin et Camille Claudel. Les peintres pratiquant la sculpture sont également nombreux. Parmi les plus célèbres on peut citer Daumier, Gustave Doré, Gérôme, Degas et Paul gauguin.

La sculpture Néoclassique
Le néoclassicisme se révèle à partir des années 1750, en réaction à l'élégance jugée un peu mièvre du style rococo. Portés par une admiration illimitée pour l'art grec, et notamment pour la sculpture, les sculpteurs tentent de restaurer la grandeur de leur art. Leur maître à penser est l'archéologue allemand Winckelmann, qui, dans ses Réflexions sur l'imitation des œuvres d'art grecques dans la sculpture et la peinture (1755), invite les artistes à « imiter l'art grec pour devenir inimitables ». L'Italien Canova est le meilleur interprète de cette esthétique. Amour et Psyché (1793), d'une composition très élaborée, d'un raffinement sensuel marqué, montre un intérêt pour la beauté des corps juvéniles et une attention particulière au polissage du marbre, poussé à l'extrême. Ce courant se développe dans tous les pays européens. Le néoclassicisme sculptural se prolonge jusque vers 1850, sans évolution très marquée.

La sculpture romantique
David d'Angers et François Rude sont les principaux représentants du Romantisme en sculpture. Ce style se caractérise par son sens du mouvement, et son impétuosité illustré par le célèbre haut-relief de l'Arc de triomphe le Départ des volontaires (dit aussi la Marseillaise) élaboré par Rude. David d'Angers va surtout se singulariser à travers ses portraits sculptés, 500 médaillons en bas-relief, et plusieurs bustes dont celui monumental de Goethe est représentatif; Barye dans ses sculptures animalières comme Le Lion écrasant un serpent, est comparable à Delacroix avec ses scènes de chasse. La sculpture romantique émerge véritablement au Salon de 1831, où est notamment exposé le Roland furieux, qui traite le thème romantique par excellence de l'amour conduisant à la folie avec une forte recherche d'expressivité. Au Salon de 1834 Auguste Préault provoque un scandaleavec son bas-relief Tuerie.

Le réalisme
Le caricaturiste et peintre Daumier avec ses bustes de parlementaires et son Ratapoil, statuette antibonapartiste de 1851 préfigure le réalisme dans la sculpture.

En 1847 Auguste Clésinger défraya la chronique en exposant au Salon sa Femme piquée par un sepent. Le réalisme sans concession du corps représenté dans tous ses détails, allant jusqu'à reproduire la cellulite en haut des cuisses, avait été obtenu par un moulage direct du corps du modèle Appolonie Sabatier en vue dans la société de l'époque. Le réalisme de la sculpture, la technique employée, et l'identité du modèle ont concouru au scandale de l'œuvre.

Le principal représentant de la sculpture réaliste est Jules Dalou avec des œuvres monumentales sur le monde ouvrier où il témoigne de ses engagements républicains et communards. Il a laissé de nombreuses études pour un projet de Monument aux Travailleurs inachevé  qui rendent hommage au monde du travail et de la paysannerie.

La sculpture impresssionniste


L'académisme
Adaptée à la statuaire monumentale et a la décoration architecturale, la sculpture académique se caractérise par le choix de sujets allégoriques et patriotiques, et dont le style se rapproche du néoclassicisme tardif. Henri Chaput élève de Pradier, est représentatif de l'académisme allégorique. Autre représentant de cette tendance, Georges Récidondont le quadrige l'Harmonie triomphant de la discorde du Grand Palais est également caractéristique du mouvement néo-baroque.

1.3 La sculpture française au XX è siècle
L'extrême fin du siècle coïncide avec l'apparition de l'Art nouveau dont les principales expressions en sculpture en France sont surtout décoratives, avec des artistes comme Raoul Larche, Agathon Léonard ou François Rupert - Carabin.

La sculpture moderne
Auguste Rodin, sculpteur venu du néo-baroque, ayant abordé le symbolisme et le réalisme, est considéré comme l'inventeur de la sculpture moderne. Avec son monument à Balzac il expose son manifeste de la modernité en sculpture et provoque un scandale lors de sa présentation publique. Ses disciples Camille Claudel et Antoine Bourdelle assurent la transition vers le XXe siècle.

La sculpture s’engage depuis le début du xxe s. dans des directions fort diverses. La sculpture demeure pour certains un art traditionnel, lié à une figuration réaliste qui connaît son plein développement de 1920 à 1940. À côté des recherches monumentales d'Antoine Bourdelle (Héraclès archer, 1909), Aristide Maillol consacre son existence à la glorification du corps féminin, qui lui permet des effets de masse et d'équilibre plastique dans la tradition de la sculpture antique.

Du cubisme aux ready-made
À partir de 1907 se développent cependant des tentatives nouvelles de figurer les objets.Braque et Picasso inaugurent la sculpture cubiste, dont un des plus importants représentants sera Alexander Archipenko. Ossip Zadkine abandonne ce système trop strict pour recréer un style personnel lyrique. C'est aussi un mode personnel de figuration que crée , un des fondateurs du renouveau de la sculpture anglaise. L’œuvre baptisée le Roi et la Reine (1952-1953) montre comment il s'attache au corps humain, en le réduisant à des éléments géométriques. Son style évoluera vers la monumentalité et le jeu des creux et des vides.

Dans le même temps, Constantin Brancusi retrouve la taille directe de la pierre en créant le Baiser (1908) et invente des formes synthétiques liées à une quête métaphysique personnelle. Sa Muse endormie (1909-1910), au visage à peine suggéré, est un exemplaire d'une série dans laquelle le sculpteur, partant d'une figuration traditionnelle, tend à des formes abstraites.

Nouveaux horizons, nouveaux matériaux
Sculpteurs, peintres, architectes et écrivains s'interrogent et théorisent sur leur rôle et sur la fonction de leur art.

Le futuriste Umberto Boccioni crée avec Formes uniques dans la continuité de l'espace (1913) une œuvre dans laquelle c’est le bronze lui-même, et non plus une forme humaine, qui semble en marche.

Le constructiviste russe Vladimir Tatline réalise en 1919-1920 la maquette du Monument à la IIIe Internationale, spirale ascendante au sein de laquelle son auteur prévoit de suspendre à des câbles d'acier une pyramide et un cube tournant, aménagés en bureaux.

Avec les frères Antoine Pevner et Naum Gabo, la sculpture découvre des matériaux modernes, comme le plastique et le fil de nylon (Construction linéaire n° 2, 1949-1953, Gabo). Les formes géométriques qu'invente Gabo correspondent à la fascination pour la science qui hante de nombreux artistes contemporains.

Une autre tendance de la sculpture du xxe s. est liée au trompe-l'œil, avec des recherches propres au pop art, comme les figures de Georges Segal qui se mêlent à des objets réels. Dans la Fenêtre du restaurant (1967), l'illusion réaliste vise à présenter une image ironique de notre société. Dans ce même esprit de contestation de notre monde, César utilisant des matériaux de récupération, invente des images de notre temps, comme ses Compressions, faites de tôles de voitures pliées. Quand à Jean Tinguely, bricoleur de génie, il récupère lui aussi des objets quotidiens, généralement métalliques, et les transforme en assemblages qu'un moteur anime. Une poésie nouvelle naît des groupements hétéroclites qu'il crée. Grâce à lui, et aux artistes inventifs de notre temps, la sculpture demeure une aventure spirituelle.


CONTACTEZ NOUS
Du lundi au vendredi par téléphone

Cabinet d'expertise Alexis Marechal
1 rue Ducau - 33000 Bordeaux
Tél. 05 56 48 01 80
Par mail : contact@art-estimation-bordeaux.com
Site Internet : www.artexpertise-bordeauxaquitaine.com




copyright © Cabinet A.Marechal


 

 



Expertise gratuite tableaux anciens Estimation gratuite de mobilier et d'objets d'art du XXème cotation peintre expert livres anciens estimation gratuite tableau ancien estimation objets d'art expertise tableau ancien salles des ventes bordeaux Estimation gratuite de mobilier Design 1950 1970  Estimation gratuite tableaux école de Bordeaux et Pays basque Evaluation livres anciens expertise tableaux dessins anciens expert antiquités expert en tableaux expert en livres anciens estimation gratuite livres anciens évaluation antiquités objets d'art estimation photographies anciennes gravures anciennes expertise collection de tableaux anciens expertise photographie ancienne expert photographie ancienne expertise art d’Asie tableaux orientalistes expertise gratuite antiquités Cognac Auch Albi Clermont Ferrand Castres Rodez Royan Saint Etienne Saint Cloud Versailles Bayonne Sarlat Pau Brives Angoulème Niort Foix Laval Pamiers Tulle Cahors Montauban Bordeaux Biarritz La Rochelle Bayonne Agen Mont de Marsan Dax Tarbes Moulin Millau Auch Poitiers La Roche sur Yon Saint Cloud Saint Germain en Laye Versailles Saint Germain en Laye Levallois Perret Laval Angers Limoges Toulouse Carcassonne Clermont Ferrand Moulins Tours Angers Landes Dordogne Périgord Gironde Charente Maritime Lot et Garonne Haut de Seine Yvelines Orne Mayenne Eure Calvados Seine et marne Val de Marne Val d'Oise Maine et Loire Tarn et Garonne Yonne Mayenne Eure Estimation art d'Asie Chine Tibet Indochine Expertise sculpture marbre bronze

 
Rejoignez Alexis Marechal sur Google + !
Prendre rendez-vous au cabinet d'expertise !
Localisez le cabinet d'expertise Alexis Marechal sur Googlemap !
 
CABINET D'EXPERTISE Alexis Marechal - 1 rue Ducau (Jardin public) 33000 Bordeaux - Tél. 05 56 48 01 80
CABINET D'EXPERTISE
Alexis Marechal

1 rue Ducau (Jardin public)
33000 Bordeaux
Tél : 05 56 48 01 80